Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée gouvernementale de reddition de comptes / Étape d’Akpro-Missérété : Vlavonou présente dans un langage de vérité les acquis du gouvernement aux populations

Lors de sa visite à Akpro-Missérété dans le cadre de la tournée de reddition de comptes du gouvernement ce samedi 1er Juin 2024, Louis Gbèhounou Vlavonou, président de l’Assemblée nationale du Bénin, a tenu un discours fort en faveur du bilan du président Patrice Talon.

Dans son discours, le président a détaillé les actions du gouvernement à l’endroit des populations de l’Ouémé.
« depuis 8 ans que nous sommes à l’œuvre, si les gouvernements précédents depuis 1960 avaient fait de même, où serions-nous aujourd’hui ? » A demandé aux populations le président de l’Assemblée nationale avant de donner sa réponse à lui « Nous serions déjà développés. »

Plus loin, il demande encore «Allons-nous remettre le pays dans les mains de ceux-là ?».
A cette question, le président Louis Gbèhounou Vlavonou, a encore répondu «Non».

Ensuite, il a invité les militants à rester vigilants face aux critiques de l’opposition et à ne pas remettre le pouvoir à ceux qui ont échoué par le passé.

Après son discours, les populations ont salué la transformation du pays du nord au sud tout en reconnaissant les efforts déployés par le gouvernement pour le développement du département de l’Ouémé surtout dans la construction des routes.

Lire un extrait de son intervention :

《« Tous ceux qui sont intervenus ont témoigné de la métamorphose du pays. Effectivement, du nord au sud nous constatons que le pays se transforme.
Je voudrais insister que nous ne faisons pas un meeting comme l’avait souligné mon petit frère Augustin Ahouanvoebla. Nous qui avons soutenu le président Patrice Talon à prendre le pouvoir, les quatre partis qui le soutiennent et le poussent, c’est nous qui sommes ici. Le temps du bilan sonnera pour lui. Ce sera donc le moment des meetings ouverts à tous. Mais la tournée gouvernementale est dédiée aux militants desdits partis… Ce sont nous les militants qui sommes là et non les électeurs ; ce n’est pas la foule, ce n’est pas tout le monde. Nous ne sommes pas en campagne électorale non plus. Vu ainsi, nous devons comprendre que celui à qui nous avons remis le pouvoir fait son travail. Ce que nous n’avons pas perçu du sommet de l’État, vous qui êtes à la base allez attirer notre attention dessus. Mais le Bénin n’a-t-il pas effectivement changé ? Oui, le Bénin s’est transformé. Je voudrais profiter pour vous poser une question : depuis 8 ans que nous sommes à l’œuvre, si les gouvernements précédents depuis 1960 avaient fait de même, où serions-nous aujourd’hui ? Nous serions déjà développés. Pour cela, et au sujet de ceux qui nous critiquent mais que nous avons vus à l’œuvre jadis, allons-nous remettre le pays dans leurs mains ? Non ! Un démon que tu connais vaut mieux que l’ange que tu ne connais pas. Il vaut mieux entretenir ton Lègba que tu connais, à qui tu donnes de l’huile et qui t’exauce, que l’ange qui viendra.》

Articles Similaires

Célébration de l’arrivée des trésors royaux : Abt exprime sa joie et félicite Talon

Akkilou YACOUBOU

Interview du président Emmanuel Golou sur l’actualité : « Nos structures ont pris la résolution de soutenir la candidature du Président TALON pour sa réélection. Elles feront le job… »

Akkilou YACOUBOU

Réélection de Patrice Talon : Les 04 raisons qui authentifient le mérite du KO selon Giles Gohy

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR