Le Béninois Libéré
Image default
Société

Uranium : le gouvernement nigérien et une entreprise canadienne à couteaux tirés

Le gouvernement nigérien et l’entreprise canadienne GoviEx sont actuellement en désaccord.

En effet, cette société canadienne avait obtenu en commun accord avec le Niger, une autorisation lui permettant d’exploiter le gisement d’uranium de Madaouela, un espace situé à quelques kilomètres de la ville d’Arlit. Sauf que depuis 10 ans après l’obtention de cet accord avec la pause de la première pierre, l’exploitation de ce site n’a pas encore commencé.

Ainsi, les nouvelles autorités de Niamey ont décidé de fixé un ultimatum à cette entreprise canadienne, afin de le pousser au démarrage effective des opérations. C’est à travers un communiqué publié en fin de semaine dernière par GoviEx même, que la nouvelle a été rendue publique.

Selon le communiqué, les opérations sur le site de Madaouela doivent commencer au plus tard le 3 juillet 2024, pour ne pas voir les autorités nigériennes lui retirer tout droit d’exploitation de ce domaine.

Notons d’après la même note que des discussions sont actuellement en cours entre les deux parties afin qu’une solution convenable soit trouvée. Affaire à suivre…

François d’Assise BATCHOLA

Articles Similaires

Bénin : 277 fonctionnaires promus dans les différents corps des brigadiers de Police

Akkilou YACOUBOU

UAC : La FNEB scelle le sort de la garde Fédérale

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Voilà ce qui est prévu pour le Complexe hôtelier de la Marina de Cotonou

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR