Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Utilisation des voies fluviales pendant que la frontière terrestre reste fermée : La preuve de la mauvaise foi de Tiani

Suite au maintien éternel de la fermeture des frontières terrestres Bénin-Niger par les autorités militaires nigériennes, les voyageurs en provenance du Niger arrivent à traverser le fleuve pour atterrir au Bénin. Ce déplacement a été constaté sur le fleuve Niger qui sert de frontière naturelle entre les deux États. A Gaya dans région de Dosso à l’ouest du Niger méridionale certains préfèrent fouler le sol béninois par ce côté-là grâce aux barques motorisées.
Le mercredi 22 mai 2024, la circulation des personnes et des biens en provenance du Niger s’est faite remarquée sans aucune entrave. Or du moment où les autorités nigériennes mettent du temps à lever le dispositif déployé depuis le 26 juillet 2023 ou clament haut et fort que le Bénin est en train de servir de base pour l’attaquer, elles ne devraient en aucun cas permettre un tel passage. Le faire, c’est ne pas être conséquent, être dans un double jeu contraire et tolérer un trafic fluvial qui l’arrange et permet de renflouer ses caisses. Pis, leur citoyen s’exposent aux dangers du transport fluvial comme risques de noyade et surtout de naufrage.
Au total, avec ce qui se passe, c’est un transport fluvial qui arrange la junte. Car après le franchissement du cours d’eau, ces voyageurs se font embarquer par les véhicules tricycles et taxi-moto pour les lieux d’embarquement des voyageurs. Arrivés à ces lieux, les compagnies nigériennes de transport en commun de personnes prennent la relève. Il faut noter que pendant que prennent la direction de Cotonou, d’autres choisissent les destitutions comme le Togo, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Et cela est ainsi depuis le début de cette situation de fermeture et des allégations de la junte et ses suppôts conte le Bénin. Où est le sérieux ?

Darus AGBOHOUNHO

Articles Similaires

Présidentielle/ Victoire assurée de Talon au premier tour : Yayi dans le rôle de directeur de campagne

Aboubakar TAKOU

Diffusion d’images montrant des actes de fraudes lors du scrutin présidentiel : Les responsabilités bientôt situées

Akkilou YACOUBOU

Législatives 2023 : Tout l’ambitieux programme de la FCBE

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR