Le Béninois Libéré
Image default
Société

Visite des chantiers du PAPC à Cotonou : Les travaux sont presque à terme pour la réduction des risques d’inondations

Finies les inondations à Cotonou ? Dans quelques mois seulement, ce sera presque le cas ! Les travaux du Programme d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC), lancés en 2020 à l’initiative du Président Patrice Talon et avec le soutien de 6 partenaires financiers, sont presque à terme.
Une équipe du PAPC avec à sa tête le coordonnateur du projet, Oswald GANGBO, a effectué une visite de chantier ce jeudi 25 avril 2024 pour constater l’avancement des travaux. Objectif : confirmer que les engagements pris sont en passe d’être tenus, et que la ville de Cotonou sera bientôt à l’abri des inondations.


Sur les différents chantiers visités, l’équipe a pu constater que les travaux des collecteurs d’assainissement pluvial et d’aménagement des voies connexes sont en cours d’achèvement. C’est ce que le coordinateur du PAPC Oswald GANGBO a avoué en ces termes : « Nous sommes sortis pour constater le niveau d’avancement de certains chantiers du PAPC, un programme initié par le gouvernement avec l’appui de 6 partenaires financiers. Je peux vous assurer qu’à la fin des travaux, vous noterez vraiment une très grande différence dans les endroits où nous intervenons. »
Il poursuit en ajoutant que « Vous avez pu remarquer que nous avons créé des accès à des endroits qui étaient complètement inaccessibles, nous avons créé des pistes, nous avons fait des aménagements paysagers et nous avons éclairé ces endroits partout où nous intervenons. »
Pour lui, ces chantiers financés par la Banque Islamique de Développement (BID) et l’Agence Française de Développement (AFD) affichent un taux d’exécution de plus de 90%. Les autres chantiers, financés par la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), sont également en bonne voie d’avancement.
Il a précisé que les aménagements réalisés dans le cadre du PAPC se distinguent par leur qualité et leur durabilité. « Les collecteurs sont en béton armé, les voiries revêtues de pavés, et des caniveaux latéraux complètent le dispositif. » a affirmé Oswald GANGBO.
Respectueux de l’environnement, les responsables du projet ont également veillé à préserver la biodiversité en intégrant des enclaves dans les bassins de rétention et en utilisant des techniques adaptées aux milieux marécageux.
A en croire le coordinateur du projet, dès à présent, les premiers effets positifs du PAPC se font sentir. Plus loin, il a fait savoir que sur les zones où les travaux sont en cours, les risques d’inondation sont déjà réduits. Et mieux, les entreprises mobilisées sur le projet ont également été sensibilisées sur la nécessité de porter secours aux populations en cas de sinistre, même si celui-ci n’est pas lié aux travaux. « Déjà là où il y a des travaux même s’ils ne sont pas achevés, il y a une grande différence qui s’observe parce que même pendant que nous travaillons quand il y a des problèmes d’inondation même qui ne sont pas liés à nos travaux et les entreprises sont sensibilisées pour aller au secours des populations »
Selon le coordinateur, à terme en 2026, le PAPC aura transformé Cotonou en une ville plus résiliente face aux inondations. L’assainissement pluvial amélioré permettra de réduire considérablement les risques d’inondation et d’améliorer la qualité de vie des populations.
Il faut rappeler que ce projet qui est un projet d’envergure qui vise à protéger Cotonou des inondations à travers la construction de collecteurs d’assainissement pluvial et d’aménagement de voies connexes, est financé par le Gouvernement du Bénin et par six partenaires financiers : la Banque Islamique de Développement (BID), l’Agence Française de Développement (AFD), la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), l’Union Européenne et la Coopération Allemande.
Les travaux du PAPC ont débuté en 2020 et vont s’achever en 2026 pour le bonheur des populations.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Audience à la HAAC : Mahoney et Moretti pour une presse libre au Bénin

Akkilou YACOUBOU

Lutte contre le Terrorisme : circulation illicite d’armes et de munitions sur le territoire national

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Important pour les Béninois ayant eu le Bac à l’étranger

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR