Le Béninois Libéré
Image default
Politique

1ère Session Ordinaire de la CNCCNC au titre de l’année 2024 : Abdoulaye Bio Tchané se réjouit des acquis

Les travaux de la 1ère Session Ordinaire de la Commission Nationale de Concertation, de Consultation et de Négociations Collectives au titre de l’année 2024 ont débuté le vendredi 24 mai 2024 à la salle des fêtes des Tours Administratives, en présence des Ministres, des représentants des organisations patronales, des Secrétaires Généraux des Confédérations Syndicales représentatives des travailleurs et des cadres à divers niveaux. Quatre points ont été au menu de cette session : les discussions sur la cherté de la vie, l’examen des doléances sectorielles, la présentation du projet ARCH et les questions diverses.

Au début de son discours, le Président Abdoulaye BIO TCHANE s’est réjoui des résultats des travaux des sessions ordinaires et extraordinaires de la commission en 2023. Parmi ceux-ci figurent le reclassement de 8 353 enseignants Agents Contractuels de Droit Public de l’État (ACDPE) ayant réussi l’évaluation diagnostique en tant que fonctionnaires de l’État ; la résolution des inégalités salariales au profit de 4 805 Agents Contractuels de Droit Public de l’État (ACDPE) de la branche paramédicale ; la finalisation du reclassement des agents occasionnels en Agents Contractuels de l’État (ACE), avec le reclassement de 573 agents occasionnels restés sans contrat de travail au service de l’État avant 2016 ; la régularisation administrative de 41 agents de santé travaillant à l’Institut National Médico-Sanitaire (INMeS) et à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers et Obstétricaux (IFSIO) ; la régularisation administrative de 31 agents de l’État titulaires d’un doctorat enseignant dans les universités publiques du Bénin ; l’autorisation de mettre en œuvre des mesures de revalorisation de 3% de l’indice de traitement au profit des agents des collectivités territoriales décentralisées à partir du 1er décembre 2022, ainsi que la mise en place d’une prime additionnelle à compter du 1er janvier 2023.

En ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie des Aspirants au métier d’enseignant (AME), les mesures prises comprennent : l’extension de la prise en charge de leur rémunération sur douze mois à partir de l’année scolaire 2023-2024, l’octroi d’une assurance-maladie, d’une prime d’engagement pour service d’intérêt national de 20.000 FCFA par mois et par AME, la gratuité des frais de scolarité pour leurs enfants, ainsi que la possibilité pour les AME de sexe féminin de bénéficier d’un congé de maternité. De plus, 175 Aspirants suspendus en 2021 ont été réintégrés par leur ministère de tutelle, et les AME totalisant trois années d’ancienneté seront réintégrés en tant qu’agents contractuels de droit public de l’État (ACDPE).

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de l’État en matière d’emploi, le Gouvernement a procédé à plusieurs actions : le recrutement de 289 agents pour les Ministères de la Justice, des Finances et de la Santé; la création de 27 039 emplois entre avril 2023 et mars 2024; l’organisation de concours en cours pour le recrutement de 1 200 agents dans les secteurs de la Santé, des Finances et de la Justice.

Le gouvernement a expliqué que le coût de la vie a augmenté en raison de la situation internationale marquée par plusieurs crises depuis 2020, impactant les prix mondiaux. Cette hausse des prix affecte particulièrement les pays à économie fragile dépendant des ressources fiscales. La question de la vie chère n’est pas spécifique au Bénin, mais le gouvernement a pris des mesures pour soutenir la production et stimuler une baisse des prix des produits agricoles en interdisant temporairement l’exportation des céréales, tubercules et dérivés vers l’extérieur.

Il convient de mentionner qu’à la cérémonie d’ouverture, les Centrales et Confédérations Syndicales ont soumis au Gouvernement des motions de protestation contre les récentes marches initialement interdites, mais par la suite autorisées.

Jean De Dieu TRINNOU

Articles Similaires

Renforcement du leadership féminin au parlement du Bénin : Les femmes parlementaires en atelier de renforcement des capacités

Akkilou YACOUBOU

Présidentielle 2021 : Le duo Djimba-Hounkpè investi demain

Akkilou YACOUBOU

Conseil des ministres de ce mercredi 03 février 2021: L’intégralité de toutes les décisions prises

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR