Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : 74 migrants béninois rapatriés de la Libye (les détails)

Une opération conjointe de l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM), du gouvernement béninois et de la coopération italienne a permis de rapatrier 74 migrants vivant en Libye. Ils ont été accueillis à l’aéroport international Bernardin Gantin de Cotonou le jeudi 27 juin 2024 par une délégation du gouvernement et de l’Oim.

Ils sont au nombre de soixante quatorze (74) migrants béninois à avoir été rapatriés de la Libye jeudi dernier par l’OIM et le gouvernement béninois. Ces derniers ont été accueillis par des représentants des ministères des affaires étrangères, de l’intérieur, de la sécurité publique, des affaires sociales, de la microfinance et de la santé, ainsi qu’une délégation de l’OIM Bénin. Ils ont bénéficié d’une assistance surplace. Nourriture, eau, kits d’hygiène et soutien financier, c’est ce qui leur a été offert, pour leurs besoins urgents, surtout leur déplacement vers leur résidence à Djougou et ses environs. Pour le chef Bureau de l’OIM, Idrissa Tamboura, c’est très important d’assister ces migrants vulnérables qui ont été bloqués en Libye. Il a remercié le gouvernement béninois pour sa contribution continue dans l’organisation du retour des migrants.

Du côté des migrants, c’est une joie pour eux de retourner dans leur pays et de vivre avec leurs familles. Car, c’est très difficile pour eux de vivre hors de leur propre pays. Selon le témoignage d’un des migrants, relayé par Bénin web TV, ils subissaient des agressions par les hommes armés à l’entrée de la Libye. Ruma, une migrante aussi de retour, conseille aux jeunes béninois d’opter plus pour les opportunités de leur propre pays, que de vouloir aller se chercher ailleurs. Il faut préciser que l’OIM, et ses partenaires ont promis de suivre ces migrants jusqu’à leur réintégration, au plan économique, social et psychologique. Celle-ci par là mise en place des activités génératrices de revenus, de logements, à l’éducation et à la formation professionnelle.

Marc ASSOGBA

Articles Similaires

Surcharge des bus de transport des étudiants à l’UAC : Une boîte à Covid-19

Akkilou YACOUBOU

Terrorisme : Les djihadistes menacent Talon de fermer les écoles et collèges

Akkilou YACOUBOU

Meeting contre la cherté de la vie du vendredi dernier : Ce qui est attendu du gouvernement selon Todjinou

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR