Le Béninois Libéré
Image default
Société

Bénin : Voici comment Vlavonou a partagé la passion du Christ avec les Catholiques de Porto-Novo

(Son invite aux politiques)

Même les autorités ressentent la Crainte de l’Éternel. La preuve, le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou a commémoré la célébration du Vendredi Saint dans le cadre de la passion du Christ. Aucune étape de cette célébration n’a pas et ignoré par la première autorité parlementaire.

Et c’est aux côtés des fidèles de l’Église catholique Sainte Geneviève du camp 2 de Porto-Novo que le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou a vécu ces moments forts du Vendredi Saint.

Sous ce soleil ardent, les fidèles de l’Église catholique Sainte Geneviève du camp 2 de Porto-Novo en communion avec le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou VLAVONOU, ont parcouru le Chemin de Croix et écouté l’évangile, vivant ainsi la Passion du Christ en faisant 14 stations, suivant un itinéraire sacré : de l’Église Sainte Geneviève à l’Ancien cimetière de Porto-Novo, en passant par l’École nationale de la Police Républicaine jusqu’à la Station Bio Guera, pour revenir à l’Église Sainte Geneviève.

Conformément à la doctrine de l’église catholique, un culte a suivi cette étape de chemin de croix. Ce culte a été dirigé par l’aumônier des militaires, le père Axel Chekete, qui dans son homélie a rappelé la réalité de la venue du Fils de Dieu sur terre pour sauver l’humanité des péchés, appelant à méditer sur cette douleur et à vivre selon l’amour du prochain, fondamental dans l’enseignement du Christ.

L’adoration de la Sainte Croix et la Sainte Communion ont également enrichi ce moment de dévotion.

Dans un esprit d’humilité, le président de l’Assemblée nationale, connu pour sa foi profonde, souligne que la leçon à retenir de la Passion du Christ est l’humilité incarnée par Jésus. Il insiste sur la nécessité de cultiver cette vertu, même dans l’exercice des responsabilités publiques, car sans elle, toute gloire est vaine. Il appelle les hommes politiques à s’inspirer de cette humilité pour se mettre au service du peuple, reconnaissant que leur autorité émane de la volonté de ceux qu’ils dirigent.

« Même dans l’action publique, cette humilité doit être cultivée », a-t-il ajouté. «…Nous avons besoin de l’humilité surtout nous qui sommes les hommes politiques. Dans l’action publique, nous en avons besoin pour nous mettre au niveau de ceux-là que nous dirigeons car nous ne sommes pas au dessus du peuple. C’est grâce à l’humilité que nous nous rendrons véritablement compte qu’en tant que représentants du peuple, nous devons nous conformer à la volonté de ceux que nous dirigeons…», a exhorté le président VLAVONOU.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Application de la taxe de 05% sur Momo/Remboursement des sous perçus: Mtn cherche à sauver les meubles

Akkilou YACOUBOU

Bénin : Issa Boni Richard Ouorou vole aux secours des victimes de l’attaque de Kérou

Akkilou YACOUBOU

Niger/Diplomatie : La poignée de main entre Kemi Séba et le Général Tiani

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR