Le Béninois Libéré
Image default
Société

Elections générale de 2026 au Bénin : Les organismes internationaux et le médiateur de la République en parlent

(La coordonnatrice du système des Nations Unies, l’hôte du médiateur vendredi dernier)

Au fur et à mesure que l’on s’approche de 2026, les organismes internationaux et le Médiateur de la République mettent déjà les petits plats dans les grands pour une année électorale paisible. C’est dans cette optique que la nouvelle coordonnatrice des Nations Unies après la cour   suprême, la haute cour de justice s’est rendue vendredi au siège du Médiateur de la République à Porto-Novo pour échanger et analyser les contours d’une année électorale sans fautes.

Après sa prise de fonction en tant que coordonnatrice du système des Nations Unies la nouvelle coordonnatrice Mme Aminatou SAR a opté pour une tournée de prise  de contact avec les personnalités importantes dans le dispositif d’un Etat. Le Médiateur de la République est pour elle une institution importante qui sert de médiation dans les crises dans un pays.

C’est à cet titre qu’elle a jugé nécessaire de venir échanger avec le médiateur de la République d’autant plus qu’on va vers les élections générales qui est une première fois dans l’histoire du Bénin. C’est pourquoi elle entend à travers le système des Nations unies s’impliquer pour des élections paisibles avant pendant et après. Il y eu lieu pour la nouvelle coordonnatrice d’accompagner le médiateur de la République pour le renforcement de l’institution dans sa capacité de plaidoyer de dialogue  avec les députés, les maires et les partis politiques afin que les élections de 2026 se passent dans la paix avant pendant et après. Elle estime que la réussite de cette d’élection va positionner le Bénin comme un exemple à suivre. Elle a par ailleurs réitérer la disponibilité du système des Nations Unies à accompagner le m2diateur dans cette ambition commune. Très satisfaite de la visite au Médiateur de la république, la coordonnatrice du système des Nation Unies au Bénin se réjouit des échanges fructueux et rassure qu’elle veillera personnellement sur les recommandations et suggestions issues des échanges pour l’atteinte des objectifs pour les élections générales paisibles au Bénin en 2026.

Ernest LATOUNDJI

Articles Similaires

Gestion des plaintes des usagers de la SOGEMA : Voici la trouvaille du Dg Armand Gansè

Akkilou YACOUBOU

Bénin/passeport béninois : Les pays accessibles sans le visa

Akkilou YACOUBOU

Assemblée nationale : Vlavonou pour la promotion des droits humains

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR