Le Béninois Libéré
Image default
Société

Libertés publiques et du fonctionnement de la démocratie au Bénin : L’Ireg présente les résultats de son enquête

La question de la liberté civile et politique au Bénin est l’une des préoccupations de plusieurs organisations. Tout comme ces organisations, l’Innovante Recherche en Économie et Gouvernance (IREG) s’est intéressée à cette question en faisant des enquêtes.

L’équipe d’Afrobaromètre au Bénin, conduite par l’IREG, a mené des enquêtes quantitatives sur un échantillon de 1.200 adultes béninois entre le 29 janvier et le 9 février 2024.
En effet, après la première restitution des résultats de l’enquête basée sur le genre et la santé de la reproduction qui a mis en lumière les perceptions des citoyens béninois en matière de liberté d’expression et de gouvernance démocratique de manière quantitative, l’équipe de l’Innovante Recherche en Économie et Gouvernance (IREG) a présenté la deuxième dissémination d’enquête Afrobarometer Round 10 au Bénin. Il s’agit des résultats de son enquête basée sur les libertés publiques et du fonctionnement de la démocratie au Bénin en présence de plusieurs représentants d’institutions, des Ong et des personnalités. La cérémonie de présentation des résultats a eu lieu au Chant d’oiseau de Cotonou ce mercredi 03 juillet 2024.
Ces résultats présentés par Jean-Luc Houngbeme, Directeur exécutif de l’IREG, Justine Gbaguidi, Assistante de recherche et Enagnan Casimir Oke, Chargé de communication ont été structurés en trois parties : la liberté de presse, les libertés civiles et politiques, et la satisfaction des citoyens quant à la démocratie.
Selon les résultats de la plus récente enquête Afrobaromètre au Bénin, la majorité des citoyens se disent libres d’exprimer leurs opinions, d’adhérer à une organisation politique et de voter pour le candidat de leur choix. Néanmoins, ils ont exprimé que ces libertés se sont fragilisées au cours de la dernière décennie.
Dans les présentations, les résultats clés de l’enquête montrent que 58% des Béninois affirment être « assez » ou « entièrement » libres d’exprimer leurs opinions, 77% d’adhérer à une organisation politique de leur choix, et 83% de choisir sans pression la personne pour laquelle ils veulent voter. Pourtant, la liberté d’opinion, la liberté d’adhésion à une organisation politique et la liberté de vote ont reculé respectivement de 28, 13, et 9 points de pourcentage par rapport à il y a 10 ans.

La majorité des citoyens estiment que les médias sont libres de diffuser et de commenter l’actualité sans ingérence. Cependant, leur souhait est que les medias puissent publier toutes les opinions sans contrôle étatique. Un désir en hausse ces dernières années. Si le désir de voir les médias enquêter sur la corruption gouvernementale reste présent, il a reculé par rapport aux années précédentes. Bien que la majorité des Béninois disent se sentir libres d’exprimer leurs opinions, d’adhérer à une organisation politique et de voter sans pression, le recul que connaissent ces libertés dans le pays depuis 2014 n’est pas encourageant. Car la majeure partie des Béninois pensent que leur pays est une démocratie avec « des problèmes mineurs » ou une « pleine démocratie », mais ne sont pas satisfaits de son fonctionnement.
Les travaux relèvent que ceux qui ne se sentent pas libres d’exprimer leurs opinions et d’adhérer à une organisation politique sont les plus insatisfaits.
À l’issue de cette présentation, les participants ont commenté et fait des recommandations. Ces recommandations ont ouvert à l’équipe d’Afrobaromètre au Bénin une nouvelle porte pour explorer d’autres angles sur les questions liées aux libertés publiques et au fonctionnement de la démocratie au Bénin. Il faut souligner que cette deuxième restitution a porté sur la liberté publique et le fonctionnement de la démocratie au Bénin de 2014 à 2024.

Vignon Justin ADANDE

Articles Similaires

Bénin : Deux jeunes écopent de six mois d’emprisonnement ferme pour vol de pagnes (Les détails)

Akkilou YACOUBOU

Protection de l’enfant au Bénin : 35 nouveaux centres reçoivent le quitus du gouvernement pour exercer

Vignon Justin ADANDE

Bénin : Un grand pas dans la phase active des mesures sociales au profit des personnes handicapées

Vignon Justin ADANDE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR