Le Béninois Libéré
Image default
Société

Ouverture du corridor Ségbana-Kebbi: L’Association des conducteurs et transporteurs du Bénin remercie Talon et Tinubu

(Bertin Koovi salue la démarche de l’Association)

Pour reconnaître et saluer les efforts du gouvernement du président Talon dans la gestion de la crise qui secoue depuis plusieurs semaines le Bénin et le Niger, les membres de l’Association des conducteurs et transporteurs du Bénin se sont réunis ce dimanche 26 mai 2024 à Adjagbo dans la commune d’Abomey-Calavi. C’était en présence du Dr Bertin Koovi, président de l’alliance Iroko et membre du parti Bloc Républicain.

En effet, le mardi 21 mai dernier, une délégation ministérielle du Bénin, a rencontré une autre du Nigéria pour une réunion qui s’est soldée par l’ouverture du Corridor Ségbana-Kebbi, en vue de faciliter les échanges commerciaux entre les deux nations. Cet accord réduit non seulement le trajet des marchandises à destination du Nigeria, qui passaient par le corridor Malanville-Gaya, mais aussi reste également une aubaine pour les conducteurs et transporteurs nigériens et béninois. C’est au regard des innombrables retombées que cette décision va générer, que l’association des conducteurs et transporteurs du Bénin, s’est réunie pour témoigner sa reconnaissance envers les présidents Patrice Talon et Bola Tinubu.

Lors de ce rassemblement, le Dr Bertin Koovi a salué le geste de l’association et a profité pour faire passer un message. << Je suis vraiment heureux de la démarche des conducteurs. Parce qu’en réalité, les seules victimes de toute cette histoire de fermeture de frontière, ce sont les transporteurs et les chauffeurs. J’ai même dit à Niamey et à certains membres du gouvernement, qu’il faut que la Cedeao cherche comment dédommager les transporteurs, parce que les camions sont restés immobilisés plus de 6 mois pour certains et pour d’autres 7. C’est beaucoup de perte de fonds pour un transporteur… Je remercie encore le président Talon et le président Tinubu pour avoir décidé de l’ouverture du corridor Ségbana >>. A-t-il dit. Il profite pour lancer un appel aux deux parties qui ont signé cet accord : << Quand on va ouvrir, qu’on ne ferme pas ce corridor, parce qu’il y a des Nigérians qui m’ont dit qu’ils sont heureux et qu’ils ne veulent pas que ça soit une ouverture provisoire >>. A-t-il déclaré.

Un appel qui ne restera pas dans les oreilles de sourds au regard des opportunités qui s’annoncent.

François d’Assise BATCHOLA

Articles Similaires

 Bénin : L’interdiction d’importation des marchandises à destination du Niger enfin levée

Arnaud KOUMONDJI

Programme économique et financier avec FMI/Accord de près 400 milliards : Le Bénin réalise un nouvel exploit

Arnaud KOUMONDJI

Exposition/Journée internationale de la femme:L’Association Aidi met en lumière les personnes vivant avec un handicap

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR