Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Réformes, réalisations de grands projets et autres sous la gouvernance Talon : 08 ans d’actions qui révèlent un Grand Bâtisseur

Avril 2016 – avril 2024, 08 ans que le président Patrice Talon est à la tête de l’État béninois. 08 ans de travail acharné pour la transformation du pays afin de laisser une marque positive de son passage au sommet de l’État. 08 ans de réformes difficiles pour amener les Béninois à sortir de leurs carcans pour la révélation du Bénin.

08 ans d’actions dans tous les secteurs de la vie pour la révélation du Bénin. Politique, économie, agriculture, tourisme, sport, cadre, etc. Aucun domaine n’a été épargné à travers les actions initiées çà et là. La lutte contre la corruption dans l’administration, tolérance zéro pour les acteurs de détournements de deniers publics, bitumage des grands axes routiers, l’asphaltage dans les grandes villes du Bénin, lutte farouche contre la cybercriminalité, la réalisation de grands projets avec la construction d’infrastructures dignes de ce nom comme la cité ministérielle, le nouveau siège de l’Assemblée nationale, le Centre Hospitalier International de Calavi, le camp d’Allada, Sèmè City, les logements sociaux de Houèdo, la construction de 22 stades à travers le pays… La transformation de l’agriculture avec des filières dynamisées pourvoyeuses d’emplois et de devises, les hôtels de haut standing, et le sommet de la transformation de l’économie béninoise. C’est la Zone industrielle de Glo-Djibé (Gdiz). Et il y a de quoi que les maires des différents départements sortent du silence pour remercier le grand bâtisseur pour ce qu’il leur a apporté et continue de faire en moins d’une décennie.

Si du côté du Mono, on voit l’asphaltage à Lokossa, la protection de la côte à Grand-Popo, le bitumage à Possotomè, le SAEP à Bopa et à Houéyogbé, le PAAVIC à Comè, le Lycée Technique Agricole à Athiémè, etc., on félicite Talon dans l’Alibori pour entre autres : le bitumage de la route Guéné-Karimama dont la réalisation des travaux permettra une traversée et un accès facile à cette zone enclavée depuis des lustres ; la construction de la route Ségbana-Kalalé ; la construction des lycées agricoles ; le bitumage de la route Gomparou-Founougo avec la bretelle de Kokey ; le bitumage de la route Banikoara-Kèrou comptant pour le lot 4 du projet de la route cotonnière ; le projet d’asphaltage dans les villes de Kandi et Banikoara ; la construction des marchés de Kandi et Banikoara ; la réalisation des systèmes d’alimentation en eau potable dans toutes les communes, la construction de la cité administrative départementale de Kandi.

Dans le Borgou, on parle de la réfection de l’ancien palais impérial mais aussi de la construction du nouveau palais impérial de Nikki  et l’arène de la Gaani qui vient rehausser l’image de l’air culturelle baatonu, la construction de plusieurs SAEP (une quinzaine) 15 dans toutes les communes du Borgou, ainsi que la densification et le renforcement du réseau d’eau potable en cour sur près de 610 km à Parakou, la construction de la station de traitement des boues de vidange qui est terminée à Parakou et le pavage des rues dans plusieurs communes, la construction des stades omnisports répondant aux normes internationales à Bembéréké et à Nikki; l’octroi de subventions aux clubs sportifs et aux centres de formations, la construction d’une tour administrative et d’un marché moderne à Parakou…

Et au Littoral, la commune de Cotonou à travers ses élus de répondre par les travaux de l’épi réalisés à l’Est de Cotonou, la construction et la modernisation des marchés secondaires de Cotonou, la réalisation dans tous les treize arrondissements de Cotonou, des travaux d’asphaltage et de pavage des différentes rues, la réalisation en cours des travaux d’assainissement pluvial à Cotonou à travers le Projet d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC) pour un montant de plus 264 milliards et le Programme d’Adaptation des Villes au Changement Climatique (PAVICC) ; l’extension du quai du port de Cotonou et sa modernisation permettent de favoriser l’accostage des grands navires, la réalisation des places publiques emblématiques à savoir : les statuts de Place de l’Amazone, Bio Guèra et le Jardin Mathieu drainent des touristes, le rapatriement des 26 trésors royaux à Cotonou a mobilisé des béninois et des touristes à la découverte de ces trésors royaux de notre pays, l’équipement du CNHU Hubert Koutoukou Maga de l’appareil de I’IRM de grande résolution…

Réellement, la révélation du Bénin est en marche avec ces actions du président Talon et les partis qui le soutiennent n’entendant plus se taire sur cette résiliation. Ils veulent aujourd’hui en parler aux populations en adoptant d’autres stratégies d’échanges.

Car lorsque vous restez silencieux sous un arbre, les oiseaux finissent par déféquant sur vous. Et pour éviter cela, il est nécessaire de communiquer sur les réformes, les réalisations de grands projets et d’infrastructures qui impactent positivement la vie des Béninois en 08 ans de gouvernance du président Talon. À l’instar de l’Egypte ancienne avec Ramsès II, le célèbre pharaon bâtisseur, le Bénin a désormais un Grand Bâtisseur.

AY

Articles Similaires

Mission parlementaire béninoise en Côte d’Ivoire : Vlavonou présente le modèle béninois contre le terrorisme à ses pairs

Vignon Justin ADANDE

Education/Assistance de Émile Houndéladji aux apprenants : Ouragan Fondation Houndéladji fait don de kits scolaires à l’ÉPP Petit Jacquot

Vignon Justin ADANDE

Pour de grandes victoires dans la 6e circonscription électorale: Beaugard Koukpaki adhère officiellement au Bloc Républicain

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR