Le Béninois Libéré
Image default
Afrique Politique

Sénégal : La prison, une histoire de famille chez les Faye (Bassirou Diomaye Faye)

Dans la famille Faye, ils ont toujours lutter contre l’injustice. Ce qui les conduit souvent en prison. Donc, le séjour du nouveau président Bassirou Diomaye Faye en prison n’est pas anodin car son grand-père et son père y ont séjourné quelque temps aussi.

Samba Faye, le père biologique du président Bassirou Diomaye Faye a été interrogé sur l’arrestation de son fils Diomaye selon Senego.com. L’homme qui totalise 84 ans s’est remémoré des moments difficiles pour la famille.

Dans sa réponse, il a affirmé que le grand-père de Diomaye, c’est-à-dire son père à lui, était un homme qui luttait contre l’injustice. Ce qui lui avait coûté sept (07) mois d’emprisonnement à son retour de la Première Guerre mondiale. « L’emprisonnement de Diomaye a été une période très difficile, mais comme il a fréquenté l’école, il sait que tout peut arriver en politique. Son grand-père a fait sept mois de prison à Podor pour lutter contre l’injustice, notamment lors de la construction d’une école à Ndiagagnao, après son retour de la Première Guerre mondiale 1914-1918 », a-t-il laissé entendre lors d’un entretien accordé à Rewmi Net selon la même source. Il a également indiqué que c’est pour cette raison que l’actuel lycée de Ndiagagnao porte le nom du grand-père. De même, le père du nouveau président Bassirou a confié qu’il a lui-même été emprisonné un jour à Thiès dans le cadre de la massification du parti socialiste dont il gérait la sous-section à Ndiagagnao.

Pour conclure, Samba Faye invite la population sénégalaise à faire preuve de patience envers le nouveau gouvernement. « Tous les problèmes ne pourront pas être résolus immédiatement… », a-t-il déclaré avant d’exhorter la population à exécuter les décisions prises par les autorités pouvant contribuer au bien-être et au développement du pays. « Ce n’est plus le moment de jouer, il est temps de sortir le pays de cette situation », a-t-il affirmé.

En bon père, Samba Faye a confié à l’Agence France Presse (AFP) avoir dit à son fils qu’une grande responsabilité repose désormais sur ses épaules. « Je lui ai demandé de faire tout son possible pour satisfaire les Sénégalais, qui placent de grands espoirs en lui ».

Voilà les mots réconfortants d’un père à son enfant si jeune qui présidera aux destinées de tout un peuple, le Sénégal.

Alassane IMOROU SANDA

Articles Similaires

Université de vacances du Prd ce samedi à Calavi : L’arc-en-ciel veut aider Talon à couvrir les Béninois de bonheur

Aboubakar TAKOU

Crises récurrentes au BR : Des éminents membres du parti se prononcent avec fermeté

Akkilou YACOUBOU

Conseil national et congrès extraordinaire des Cauris à Dassa : Hounkpè installe le turbo à la Fcbe

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR