Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Tournée gouvernementale de reddition de compte : Seidou et Dossouhoui satisfaits de la circulation des marchandises sur le corridor Bénin- Nigeria via Kandi -Ségbana

Ce mercredi 05 juin 2024, a eu lieu à la cour intérieure de la Mairie de Ségbana, une séance de reddition de compte avec la population de la commune.  Au terme de cet événement qui a consisté à présenter à la population les  actions de développement menés par le gouvernement de Patrice TALON depuis 08 ans, la délégation gouvernementale conduite par le Ministre de l’Intérieur et la Sécurité Publique, Alassane SEIDOU, appuyé par le Ministre de l’agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi DOSSOUHOUI, a effectué une descente sur le tout nouveau corridor qui relie le Bénin au Nigeria et officiellement activé depuis le mardi 21 mai 2024.

L’objectif de cette visite est de constater la bonne marche des activités sur ce corridor, et apprécier l’état du pont sur la rivière Ouara dont le Nigeria a réalisé la fondation. Quant au Bénin qui doit finir les travaux il a déjà validé un accord avec l’entreprise SOROUBAT. Le délai d’exécution des prestations de la mission de contrôle sur ce chantier est de sept (07) mois dont six (06) pour les travaux et un (01) mois pour la réception et la rédaction du rapport d’achèvement.

Selon le ministre Séidou,  » 𝘓𝘢 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘶𝘤𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘥𝘦 𝘤𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘷𝘢 𝘪𝘮𝘱𝘢𝘤𝘵𝘦𝘳 𝘵𝘳𝘦̀𝘴 𝘱𝘰𝘴𝘪𝘵𝘪𝘷𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘭𝘦 𝘥𝘦́𝘷𝘦𝘭𝘰𝘱𝘱𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘚𝘦́𝘨𝘣𝘢𝘯𝘢. 𝘊𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘢 𝘶𝘯𝘦 𝘭𝘰𝘯𝘨𝘶𝘦 𝘩𝘪𝘴𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦. 𝘭’𝘌́𝘵𝘢𝘵 𝘢 𝘥𝘦́𝘫𝘢̀ 𝘧𝘪𝘯𝘢𝘯𝘤𝘦́ 𝘤𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵. 𝘊𝘰𝘮𝘮𝘦 𝘤’𝘦𝘴𝘵 𝘶𝘯 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘲𝘶𝘪 𝘦𝘴𝘵 𝘴𝘶𝘳 𝘶𝘯𝘦 𝘳𝘪𝘷𝘪𝘦̀𝘳𝘦 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘥𝘦𝘶𝘹 𝘱𝘢𝘺𝘴, 𝘯𝘰𝘴 𝘧𝘳𝘦̀𝘳𝘦𝘴 𝘥𝘶 𝘕𝘪𝘨𝘦́𝘳𝘪𝘢 𝘰𝘯𝘵 𝘥𝘪𝘵 𝘯𝘰𝘯, 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘯’𝘢𝘭𝘭𝘰𝘯𝘴 𝘱𝘢𝘴 𝘭𝘢𝘪𝘴𝘴𝘦𝘳 𝘭’𝘌𝘵𝘢𝘵 𝘣𝘦́𝘯𝘪𝘯𝘰𝘪𝘴 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘶𝘪𝘳𝘦 𝘤𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵. 𝘗𝘶𝘪𝘴𝘲𝘶𝘦 𝘴𝘪 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘭𝘦 𝘭𝘢𝘪𝘴𝘴𝘰𝘯𝘴 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘶𝘪𝘳𝘦 𝘤𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘫𝘶𝘴𝘲𝘶’𝘢̀ 𝘢̀ 𝘭𝘢 𝘳𝘪𝘷𝘦 𝘲𝘶𝘪 𝘴𝘦 𝘵𝘳𝘰𝘶𝘷𝘦 𝘥𝘶 𝘤𝘰̂𝘵𝘦́ 𝘥𝘶 𝘕𝘪𝘨𝘦́𝘳𝘪𝘢, 𝘪𝘭 𝘷𝘢 𝘥𝘪𝘳𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘴𝘰𝘯 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘪𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦 𝘷𝘢 𝘫𝘶𝘴𝘲𝘶’𝘢̀ 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘳𝘪𝘷𝘦. 𝘓𝘦𝘴 𝘧𝘳𝘦̀𝘳𝘦𝘴 𝘥𝘶 𝘕𝘪𝘨𝘦́𝘳𝘪𝘢 𝘰𝘯𝘵 𝘥𝘪𝘵 𝘯𝘰𝘯, 𝘤𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘢𝘭𝘭𝘰𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘶𝘪𝘳𝘦 𝘦𝘯𝘴𝘦𝘮𝘣𝘭𝘦. 𝘓’𝘢𝘳𝘨𝘦𝘯𝘵 𝘲𝘶𝘪 𝘥𝘦𝘷𝘳𝘢𝘪𝘵 𝘦̂𝘵𝘳𝘦 𝘶𝘵𝘪𝘭𝘪𝘴𝘦́ 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘶𝘪𝘳𝘦 𝘤𝘦 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘢 𝘦́𝘵𝘦́ 𝘶𝘵𝘪𝘭𝘪𝘴𝘦́ 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘤𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘶𝘪𝘳𝘦 𝘷𝘰𝘴 𝘷𝘰𝘪𝘦𝘴 𝘦𝘯 2𝘟2 𝘦𝘵 à 𝘒𝘢𝘯𝘥𝘪 𝘢𝘶𝘴𝘴𝘪. 𝘈𝘶𝘫𝘰𝘶𝘳𝘥’𝘩𝘶𝘪 𝘭’𝘌𝘵𝘢𝘵 𝘦𝘴𝘵 𝘱𝘳𝘦̂𝘵 𝘢̀ 𝘥𝘦́𝘣𝘰𝘶𝘳𝘴𝘦𝘳 𝘦𝘯𝘤𝘰𝘳𝘦 𝘥𝘦 𝘭’𝘢𝘳𝘨𝘦𝘯𝘵 𝘱𝘢𝘳𝘤𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘦 𝘕𝘪𝘨𝘦𝘳𝘪𝘢 𝘢 𝘧𝘢𝘪𝘵 𝘭𝘦 𝘱𝘳𝘦𝘮𝘪𝘦𝘳 𝘯𝘪𝘷𝘦𝘢𝘶.𝘕𝘰𝘵𝘳𝘦 𝘌́𝘵𝘢𝘵 𝘷𝘢 𝘧𝘪𝘯𝘪𝘳. 𝘕𝘰𝘶𝘴 𝘢𝘷𝘰𝘯𝘴 𝘧𝘪𝘯𝘪 𝘱𝘢𝘳 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘦𝘯𝘵𝘦𝘯𝘥𝘳𝘦… »

La délégation gouvernementale est repartie très satisfaite de la circulation des camions transportant des marchandises sur le sol béninois  et venant du Nigéria.

Marcel AGBAGAN

Articles Similaires

Reconnaissance de l’expertise des Béninois à l’extérieur : L’invite de Claude DJANKAKI aux politiques et politiciens

Akkilou YACOUBOU

Cellule d’analyse des plaintes à la présidence : La liste des membres du comité de supervision enfin dévoilée

Akkilou YACOUBOU

Mali: L’armée malienne s’empare de Kidal

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR