Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Situation du Niger : La réponse de Koovi à El Hadj Mahamad Kabir Souleymane

La situation sociopolitique du Niger ces derniers est toujours source d’actualité dans la sous-région. Source d’analyses pour les citoyens qui ne cessent d’opiner pour proposer des solutions de sortie de crise.

Au nombre de ces personnes, il y a Bertin Koovi, Président de l’alliance Iroko, a été l’un de ceux qui ont défendu le Niger contre vents et marées. Sa position a été mal comprise et d’autres l’ont attaqué. Au regard de tout, l’avenir lui a donné raison. Preuve à l’appui, Bertin Koovi a répondu à  El Hadj Mahamad  Kabir Souleymane et autres qui ne voyaient pas la réalité en face.

Voilà ce qu’il écrit.

Écoutez  mes chers

Quand j’ai commencé à défendre le Niger contre vents et marées j’avais consulté qui ?

La mouvance présidentielle et tout le monde a trouvé que c’est une erreur.

L’histoire m’a donné raison.

Si lui El Hadj Mahamad  Kabir Souleymane avait mené une lutte du Niger il ne dirait pas que j’ai pris l’argent chez Issifou.

Aussi si tu es incapable de supporter les folies d’un Balla qui se dit El hadj dans son propre pays.

Étranger dans son pays tu n’as pas ta place en politique.

J’ai  fait pour le Niger plus qu’il ne fera jamais. Ce Balla

J’ai pris des risques incalculables pour défendre ce qui est juste à mon sens.

Ceux qui sont de la société civile et qui ont fait la lutte contre la CEDEAO et l’UEMOA et la France savent ce que j’ai fait.

Ce qui m’attriste c’est de voir combien de fois le peuple Béninois est fait d’idiot.

Il a suffi qu’un Étranger au Niger parle de prendre l’argent chez Issifou pour que des gens me demandent combien j’ai pris et me posent déjà des problèmes d’argent.

Qui sont ceux qui ont perdu Issifou si ce n’est pas une bonne partie de la société civile dont il parle ?

Il parle de l’ancienne classe politique qui est responsable de l’accord imposé par les américains.

Donc l’opposition qui a été malmenée durant 12 ans par Issifou et sa garde présidentielle est selon lui responsable de ce  qui  lui est arrivé ?

Quand je suis allé au Niger soutenir le peuple Nigérien du 18 au 24 Octobre 2023, passé par les télévisions y compris Télé Sahel pour fustiger la France, la CEDEAO et même désavoué Talon que je soutiens oui je soutiens Talon, c’est le président du Bénin, et il fait des erreurs mais c’est en le soutenant que je peux proposer des corrections.

Tout n’est pas mauvais dans ce que Talon fait.

Il faut voir les boulevards au Bénin et les Boulevards à Niamey.

Issifou dont il a été le soutien durant tout le temps n’a construit que d’autoroute pour Ileila allant dans son village où personne ne passe.

On se connaît.

Quand je suis allé donner ma participation au Fonds National de Solidarité avec madame Reki Djermakoye c’est l’argent de Issifou ?

Si le CNSP veut réussir il faut qu’il demande à ses soutiens de la 25eme heure de faire attention.

Quel  parti d’opposition qui est à détruire selon vous ?

N’eût été sa mobilisation Niamey n’aurait pas eu la mobilisation qu’on a eu.

Une  partie de la société civile au biberon du PNDS et de Issifou Bazoum ne me fera pas de leçon de morale.

Le CNSP a payé combien pour que je le soutienne y compris contre Talon ?

Au Bénin les services ont cru que j’étais payé pour défendre le CNSP, un fils d’esclave dit que j’ai pris l’argent chez ceux contre qui j’ai lutte, voulez que je me préoccupe de quoi ?

Un El Hadj Mohamed Kabir Souleymane, ce nom a quoi de Nigérien ?

Un perdu comme ça ?

L’islam n’a jamais exigé de porter de nom arabe.

Il n’y a pas de nom musulman.

Il y a des noms arabes.

Abou Lahab était un ennemi à l’islam pourtant son nom était Abou.

Si le CNSP laisse les derniers venus diviser le peuple en militant politique le CNSP verra que personne au Niger ne l’a soutenu pour la politique mais pour la défense de la patrie.

Il faut cesser de vilipender les partis politiques qui ont souffert du soutien de la garde présidentielle à Issifou et Bazoum.

Je suis heureux du changement au Niger mais j’ai pas oublié.

Si vous de la société civile vous avez oublié moi je n’ai pas oublié.

Quand Issifou a mis un General injustement en prison parce qu’il n’est pas allé parade chez lui laissant le champ de sécurité vous avez dit quoi vous société civile ?

On se connaît.

Tout membre vrai du CNSP sait que je suis un ami du Niger.

Personne ne va pour la politique détruire d’autres nigeriens

Il me trouvera sur son chemin.

Aujourd’hui vous criez qu’on se mêle de la politique du Niger, quand nous avons organisé une fatwa contre le ancien ministre des affaires étrangères de Bazoum car il est allé en France demande qu’on attaque le Niger ce n’était pas une violation de votre souveraineté.

Sachez-le chacun sait ce qu’il a apporté à la lutte contre la France au Niger.

Il a le courage de demander à l’armee du autre pays de faire un coup d’État.

L’armée Béninoise n’est pas une armée de pushiste.

Talon fait des erreurs oui qui n’en fait pas dirigeant les hommes ?

Si vous voulez un autre coup d’État ce ne sera pas au Bénin.

Jumah Mubarak.

Dr Bertin Koovi

Chabi Woure Boukoukpin

Katakata Biodjo

Al Kabir.

Président de l’alliance iroko.

Articles Similaires

Bénin : Le maire de Kalalé nouveau président de l’Adécob

Arnaud KOUMONDJI

Bénin : Les grandes décisions du Conseil des ministres de ce mercredi 13 mars 2024

Vignon Justin ADANDE

Couverture inégale du territoire national par les réseaux GSM : Ce que demande Gbadamassi au gouvernement

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR